Dressage de meules diamant/CBN

Technique de dressage et profilage de meules diamant et CBN

Définition du dressage et profilage

Les mots  “dresser” et “profiler”  sont très souvent utilisés d’une façon identique.  Avec le mot “dresser”  on comprend souvent la “remise au profil” et le “réaffûtage” de meules ayant une forme simple, pour ainsi rendre  à ces meules leur profil original et leur précision ainsi que leur pouvoir de coupe, donc de pouvoir continuer à les utiliser d’une façon correcte  et rationnelle. Avec le mot « profiler” on comprend plutôt la première mise au profil désiré d’une meule.

Pourquoi dresser?

Pour assurer une bonne qualité constante de la rectification – p.ex.  d’outils en carbure et HSS – les meules employées doivent être mises de temps à temps rationnellement à leur profil original et être réaffûtées. Ainsi et comme exemple, une meule avec les angles arrondis doit être profilée à l’angle d’origine.

Tâches de dressage:

  • Optimalisation du mal-rond et de la planéité
  • Mettre les meules à la dimension désirée lors du premier profilage
  • compensation de la perte du profil d’une meule
  • enlever les copeaux d’usinage sur une meule utilisée
  • raviver une meule en libérant des grains abrasifs neufs

méthodes de dressage:

1.) lignes droites et angles
La meule de travail en SiC oscille sur le meule diamant ou CBN d’une façon définie avec l’angle défini préalablement. Ainsi, elle enlève du liant et décolle les grains d’abrasifs usés de celui-ci, dégageant donc des grains d’abrasif neufs permettant à la meule de travailler avec des grains non usés. De par le mouvement d’oscillation, la meule en SiC restera toujours cylindrique

2.) ayons intérieurs (avec meule de dressage en SiC)
Les rayons intérieurs (rayons concaves) sont profilés par un mouvement de pivotement de la meule SiC (axe A) sans oscillations. Pendant ce procédé, le contour de a meule SiC s’adaptera au contour de la meule diamant ou CBN.

3.) rayons extérieurs  (avec meule de dressage en  SiC)
Les rayons extérieurs (=rayons convexes)  sont aussi obtenus par un mouvement de pivotement défini de la meule de travail. L’oscillation maintient la meule de travail cylindrique. La meule de travail est positionnée  à l’extérieur du réticule par la valeur du rayon à obtenir. De cette façon, il est aussi possible d’usiner différents rayons extérieurs convexes convergents.

Dressage à sec / dressage avec arrosage
En règle générale, les meules à liant métallique (liant bronze) sont dressées avec arrosage, mais elles peuvent aussi être dressées à sec, même si cela est un peu moins efficace. Les meules à liant résine, à liant hybride ou à liant céramique sont plus “douces” et sont généralement dressées à sec.

En avalant <-> direction opposée
Dépend de la meule à dresser et des exigences. Souvent le dressage se fait en avalant avec des vitesses de rotation différentes des deux meules.  En avalant, un avantage est aussi que la plupart des poussières sont dirigées vers l’aspiration.

Crushing
Lors de cette opération critique avec un travail de meule dure contre meule dure, un profil très précis peut être obtenu. L’outil pour le crushing est une molette diamantée dans la plupart des cas. Il faut toujours faire attention aux forces générées par cette méthode, ainsi qu’à l’influence des  conséquences thermiques et mécaniques sur les grains d’abrasif. Les exigences pour l’application d’une telle méthode devront être clairement définies avant d’y procéder et après avoir essayé des solutions antérieurement.

Méthodes de dressage alternatives
Dive